Parlons cocon sémantique et SEO

rédacteur cocon sémantique

Le cocon sémantique est un puissant levier SEO pour un site web. Il ne s’agit pas seulement de concevoir des pages et de les lier entre elles, mais c’est une technique qui aide à donner de la crédibilité à un site. Son objectif : répondre aux questions des internautes, enrichir le champ sémantique d’un site, optimiser le maillage interne et retenir le plus longtemps possible le visiteur.

Je vous dévoile dans cet article le fonctionnement et le déploiement d’un cocon sémantique.

 

Qu’est-ce qu’un cocon sémantique ?

Le cocon sémantique est un concept inventé par Laurent Bourelly, un imminent consultant SEO. Il se base sur l’analyse sémantique des besoins des visiteurs. Le résultat de cette analyse sera architecturé pour former une arborescence qui va regrouper les pages d’une même thématique. Il est à noter que chaque page est optimisée SEO selon les requêtes des internautes.

Un cocon sémantique est structuré en plusieurs couches de pages.

  • La page mère
  • Les pages « filles »
  • Les pages « complémentaires ».

Ces pages seront ensuite liées entre elles de façon intelligente pour faciliter le parcours des internautes.

Un cocon sémantique est à créer en fonction du site, de son marché et de ses « buyers persona ». C’est en connaissant ces derniers et leurs requêtes qu’une agence de rédaction élabore un cocon sémantique sur-mesure.

rédaction de cocon sémantique
Le cocon sémantique enrichit un site web en contenu pertinent.

 

Pourquoi mettre un cocon sémantique sur son site Internet ?

Cela a fait ses preuves ! Le cocon sémantique aide un site web à obtenir un bon positionnement dans les résultats de recherche. A intégrer dans la stratégie SEO donc.

L’explication est des plus simples.

  • En premier lieu le cocon sémantique permet d’asseoir l’expertise d’un site sur son domaine. Que ce soit au niveau de Google, mais surtout aux yeux des internautes.
  • En second lieu, le cocon sémantique aide les algorithmes à mieux identifier la thématique générale d’un site.
  • Troisièmement, le cocon sémantique permet à un site de cibler des mots clés ou requêtes précises. Cela ne concerne pas uniquement les mots clés « génériques » tapés par les internautes, mais aussi des mots clés plus spécifiques et les mots clés à longue traine. À chaque page un mot clé ou une requête spécifique.

En somme, un cocon sémantique aide beaucoup un site à démontrer son niveau d’expertise, mais aussi à améliorer sa popularité.

A lire aussi : L’utilité d’un blog d’entreprise pour le SEO

 

Comment mettre en place un cocon sémantique ?

Le déploiement d’un cocon sémantique se fait sur plusieurs étapes.

  • Définir dans un premier temps les cibles ou « buyers persona ». Pour cela, il faut établir un profil et définir leur âge, leur profession, leurs centres d’intérêt…
  • Identifier les questions les plus posées par les cibles. Il ne s’agit pas ici d’imaginer les questions que les internautes pourraient se poser, c’est-à-dire les requêtes qu’ils peuvent taper sur la barre de recherche. Cette étape est essentielle puisque le but d’un cocon sémantique est de répondre aux questions des internautes.
  • Le plan. Il sert à mieux hiérarchiser votre cocon sémantique par groupe de requêtes de même catégorie. Il est à noter que chaque groupe de mots clés ou requêtes peut être composé de mots clés généralistes et des mots clés à longue traine. La première page (mère) doit traiter le mot clé principal (généraliste) et les pages « filles » à ses extensions (mots clés annexes) et ainsi de suite si le cocon est à multiniveau.
  • La rédaction de contenu. C’est une étape cruciale pour établir un cocon sémantique. Chaque page est à optimiser avec son propre mot clé ciblé. Outre cette optimisation SEO, il faut aussi utiliser le champ lexical approprié. Le but ici est d’avoir un contenu qui répond aux questions du lecteur, tout en étant le plus pertinent possible. D’autre part, la rédaction du contenu des pages d’un cocon sémantique doit viser à inviter le lecteur à parcourir les autres pages, et ce en faisant intelligemment du maillage interne.
  • Le maillage interne. Il n’y a pas de cocon sémantique efficace sans un bon maillage interne qui doit être en « silo ». Quant aux ancres, elles doivent être optimisées et renvoyer vers d’autres pages qui peuvent être de même niveau, d’un niveau inférieur ou supérieur. Pour être plus précis, une page de niveau 1 peut pointer vers une page de niveau 2, mais pas vers une de niveau 3… et inversement.

 

Point important concernant le cocon sémantique

Chaque page d’un cocon sémantique ne doit pas être isolée. Pour cela, chaque page d’un site peut avoir un lien qui pointe avec un élément du cocon sémantique. Idem aussi pour les articles de blog.

Si vous voulez améliorer « naturellement » notre visibilité, mettez donc en place un cocon sémantique.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
< >