SEO : privilégiez les recherches vocales

recherche vocale google

Dans sa dernière mise à jour BERT, Google a modifié ses algorithmes pour mieux répondre aux besoins croissants des internautes dans les recherches vocales et conversationnelles. Aujourd’hui, elles sont au cœur des enjeux marketing. Toutefois, cette nouvelle tendance peut-elle être l’avenir des stratégies SEO ?

 

Que faut-il savoir sur la recherche vocale ?

Pour lancer une recherche sur Google, on utilise de plus en plus la voix que le clavier. Cette tendance est née avec l’apparition des assistants intelligents en 2011. Même si elle ne s’est pas encore beaucoup démocratisée en France, elle s’est imposée comme le 4e canal de vente en 2018 et a représenté 19 % des recherches en ligne en 2019. En se basant sur ces chiffres, on peut donc conclure que la tendance va dans ce sens.

La reconnaissance vocale est présente sur la plupart des Smartphones. Sur les modèles Android récents, elle est accessible via la barre « Dites OK Google ». Si au début, elle a été pensée pour des utilisations simples, cette technologie a pris de l’ampleur depuis. Ce phénomène s’explique par la popularisation des enceintes intelligentes, comme Google Home et Amazon Echo, entre autres. Aussi, les cabinets d’études prévoient que 30 % de la navigation web environ se feront sans utilisation de clavier cette année.

Cette tendance pousse les entreprises à adapter leur référencement naturel SEO à la recherche vocale pour s’adapter aux habitudes des internautes. Toutefois, il faut garder à l’esprit que la reconnaissance de la voix peut bousculer les comportements des utilisateurs du Net. En effet, une requête digitale n’aura pas le même fonctionnement ou le même contexte qu’une recherche vocale.

 

Comment intégrer cette opportunité de la voix dans le SEO ?

Pour adapter le référencement naturel à la tendance de la reconnaissance vocale, il est indispensable d’enrichir l’expérience mobile d’un site web. Cela implique de créer des pages en utilisant un responsive design. Chaque contenu SEO friendly doit également être optimisé pour qu’il soit compatible avec les appareils mobiles. L’intégration de la recherche vocale dans la stratégie de référencement SEO nécessite un usage des supports mobiles adaptés.

Parallèlement, le site web doit opter pour la longue traîne. Cela veut dire qu’il faut privilégier les mots-clés plus longs et plus complexes. D’ailleurs, l’algorithme Bert de Google s’est adapté à cette nouvelle méthode. En utilisant la reconnaissance vocale, le mode de recherche associant des mots clés se transforme en une approche conversationnelle. Concrètement, il est basé sur des méthodes plus interactives, des échanges et un langage plus naturel. L’intelligence artificielle qui embarque les assistants personnels digitaux analyse des requêtes longues, formulées sous forme de questions. La rédaction de contenu pour alimenter un site web doit aller dans ce sens pour apparaître dans les premiers résultats sur les moteurs de recherches. Cela permettra d’optimiser son positionnement sur Google. Les pages web apparaîtront dans les featured snippets, c’est-à-dire dans la fenêtre se trouvant en haut des pages des résultats de recherches.

Lorsque vous adoptez cette tendance, il est aussi recommandé de considérer le référencement local. En fonction de l’activité, il est envisageable de remplir la fiche Google My Business. De cette façon, la page web peut apparaître en tête de liste sur les SERP si un internaute lance une recherche vocale qui cible une zone géographique précise.

 

A lire aussi : Quelle stratégie SEO appliquer ?

 

Faut-il vraiment s’adapter à cette tendance ?

La recherche vocale est une tendance qui doit être prise en compte dans sa stratégie SEO. Cette démarche permet d’optimiser le référencement d’une page web. En revanche, il est recommandé de nuancer son importance. En effet, cette technique de reconnaissance vocale reste peu répandue sur le territoire français. Aussi, les recherches réalisées à l’aide d’un assistant vocal sont encore très limitées.

En revanche, cette nouvelle tendance incite les entreprises à créer des contenus de qualité et bien travaillés, en utilisant un champ lexical plus riche. Que vous adoptiez la reconnaissance vocale ou non, il faut toujours veiller à ce que le contenu réponde aux requêtes des internautes.

L’intérêt croissant pour la recherche vocale et les assistants vocaux comme « Dites OK Google » montre que les expériences utilisateur sur les appareils numériques ne cessent d’évoluer. Il ne faut donc pas négliger de s’adapter aux tendances actuelles. Toutefois, il ne faut pas forcément en faire une priorité.

Dans tous les cas, il est préférable de faire appel à des professionnels de rédaction de contenu pour optimiser le référencement naturel d’un site web et se conformer à la tendance de la recherche vocale.

Dans sa dernière mise à jour BERT, Google a modifié ses algorithmes pour mieux répondre aux besoins croissants des internautes dans les recherches vocales et conversationnelles. Aujourd’hui, elles sont au cœur des enjeux marketing. Toutefois, cette nouvelle tendance peut-elle être l’avenir des stratégies SEO ?

 

recherche vocale google
Il faudra considéré les recherches vocales dans sa stratégie SEO.

 

Que faut-il savoir sur la recherche vocale ?

Pour lancer une recherche sur Google, on utilise de plus en plus la voix que le clavier. Cette tendance est née avec l’apparition des assistants intelligents en 2011. Même si elle ne s’est pas encore beaucoup démocratisée en France, elle s’est imposée comme le 4e canal de vente en 2018 et a représenté 19 % des recherches en ligne en 2019. En se basant sur ces chiffres, on peut donc conclure que la tendance va dans ce sens.

La reconnaissance vocale est présente sur la plupart des Smartphones. Sur les modèles Android récents, elle est accessible via la barre « Dites OK Google ». Si au début, elle a été pensée pour des utilisations simples, cette technologie a pris de l’ampleur depuis. Ce phénomène s’explique par la popularisation des enceintes intelligentes, comme Google Home et Amazon Echo, entre autres. Aussi, les cabinets d’études prévoient que 30 % de la navigation web environ se feront sans utilisation de clavier cette année.

Cette tendance pousse les entreprises à adapter leur référencement naturel SEO à la recherche vocale pour s’adapter aux habitudes des internautes. Toutefois, il faut garder à l’esprit que la reconnaissance de la voix peut bousculer les comportements des utilisateurs du Net. En effet, une requête digitale n’aura pas le même fonctionnement ou le même contexte qu’une recherche vocale.

 

Comment intégrer cette opportunité de la voix dans le SEO ?

Pour adapter le référencement naturel à la tendance de la reconnaissance vocale, il est indispensable d’enrichir l’expérience mobile d’un site web. Cela implique de créer des pages en utilisant un responsive design. Chaque contenu SEO friendly doit également être optimisé pour qu’il soit compatible avec les appareils mobiles. L’intégration de la recherche vocale dans la stratégie de référencement SEO nécessite un usage des supports mobiles adaptés.

Parallèlement, le site web doit opter pour la longue traîne. Cela veut dire qu’il faut privilégier les mots-clés plus longs et plus complexes. D’ailleurs, l’algorithme Bert de Google s’est adapté à cette nouvelle méthode. En utilisant la reconnaissance vocale, le mode de recherche associant des mots clés se transforme en une approche conversationnelle. Concrètement, il est basé sur des méthodes plus interactives, des échanges et un langage plus naturel. L’intelligence artificielle qui embarque les assistants personnels digitaux analyse des requêtes longues, formulées sous forme de questions. La rédaction de contenu pour alimenter un site web doit aller dans ce sens pour apparaître dans les premiers résultats sur les moteurs de recherches. Cela permettra d’optimiser son positionnement sur Google. Les pages web apparaîtront dans les featured snippets, c’est-à-dire dans la fenêtre se trouvant en haut des pages des résultats de recherches.

Lorsque vous adoptez cette tendance, il est aussi recommandé de considérer le référencement local. En fonction de l’activité, il est envisageable de remplir la fiche Google My Business. De cette façon, la page web peut apparaître en tête de liste sur les SERP si un internaute lance une recherche vocale qui cible une zone géographique précise.

 

Faut-il vraiment s’adapter à cette tendance ?

La recherche vocale est une tendance qui doit être prise en compte dans sa stratégie SEO. Cette démarche permet d’optimiser le référencement d’une page web. En revanche, il est recommandé de nuancer son importance. En effet, cette technique de reconnaissance vocale reste peu répandue sur le territoire français. Aussi, les recherches réalisées à l’aide d’un assistant vocal sont encore très limitées.

En revanche, cette nouvelle tendance incite les entreprises à créer des contenus de qualité et bien travaillés, en utilisant un champ lexical plus riche. Que vous adoptiez la reconnaissance vocale ou non, il faut toujours veiller à ce que le contenu réponde aux requêtes des internautes.

L’intérêt croissant pour la recherche vocale et les assistants vocaux comme « Dites OK Google » montre que les expériences utilisateur sur les appareils numériques ne cessent d’évoluer. Il ne faut donc pas négliger de s’adapter aux tendances actuelles. Toutefois, il ne faut pas forcément en faire une priorité.

Dans tous les cas, il est préférable de faire appel à des professionnels de rédaction de contenu pour optimiser le référencement naturel d’un site web et se conformer à la tendance de la recherche vocale.

Total
0
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
< >