Rédacteurs web : leurs erreurs les plus fréquentes

erreur rédacteur web

Si vous voulez devenir un rédacteur web ou collaborer avec un rédacteur web, vous devez savoir qu’il s’agit d’un métier assez complexe. Convertir un lecteur en acheteur est une tâche qui est loin d’être aisée. Et de plus, un rédacteur peut commettre certaines erreurs que nous allons énumérer dans cet article.

Ne pas considérer le SEO

Un rédacteur web a pour mission de rédiger pour un contenu à référencer dans les résultats des moteurs de recherche. Quelques fois, il a tendance à oublier ou négliger ce volet.

Nous pouvons dire qu’il s’agit d’une erreur fatale puisque sans respecter les standards de Google en matière de rédaction de contenu, la chance de paraître dans les SERP reste mince, voire inexistante. Pour être bien positionné, un contenu doit être bien optimisé.

Voici les impératifs pour bien optimiser un contenu. Il faut :

  • Un titre comme balise H1
  • Des sous-titres en balise H2, H3, etc.
  • Renseigner les balises title et meta description.

Ces balises aident les robots des moteurs de recherche à lire le contenu et son contexte. De plus, avec le nouvel algorithme MUM, Google est en mesure de comprendre le contexte d’un contenu afin d’affiner ses résultats de recherche.

Ne pas rédiger pour les internautes

Un contenu sur Internet ne se lit pas comme un livre ou un article de journal. L’internaute a tendance à lire en diagonale. Selon des statistiques, un internaute ne dépense pas plus de 10 minutes sur un contenu. Il scanne les informations essentielles pour gagner du temps.

Le rédacteur web doit donc adapter son contenu à ce mode de lecture très rapide. Pour cela, le mot d’ordre est de faciliter la tâche du lecteur.

Par quels moyens :

  • Rédiger des phrases courtes de moins de 20 mots.
  • Rédiger des paragraphes de moins de 100 mots.
  • Utiliser des polices en gras les mots clés importants et des listes à puces pour mettre en évidence les informations essentielles qu’il faut retenir.

A lire aussi : Comment booster le contenu d’un blog ?

 

erreurs fréquentes rédacteur web seo
Quand on rédige pour le web, il y a quelques règles essentielles à respecter.

 

Ne pas aller à l’essentiel

Tourner autour du pot : une mauvaise habitude de certains rédacteurs, surtout quand ils plantent sur un sujet. Il s’agit d’une erreur monumentale dans le métier.

Les internautes sont des dévoreurs d’informations alors qu’ils disposent de peu de temps. C’est pour cela qu’il est important d’être très concis quand on écrit pour le web. Aller droit au but est le mot d’ordre du métier.

Les détours inutiles, tourner autour du pot et le remplissage sont à éviter. Il faut faire court et aller directement au fait.

L’astuce consiste à résumer en une seule phrase les idées pertinentes en utilisant des mots simples, compréhensibles par le plus grand nombre. Exit donc les vocabulaires surannés, les phrases kilométriques. Rappel : il faut faciliter la lecture du contenu.

Faire de la redondance

Répéter plusieurs fois la même information dans un même contenu, c’est ce qu’on appelle faire de la redondance. Une erreur grotesque en rédaction web. Une information doit être bien placée et ne jamais être reprise.

La redondance peut être due au manque d’informations récoltées, au mande d’inspiration… Pour éviter de réécrire les mêmes idées, le rédacteur doit multiplier des sources en approfondissant ses recherches. Il est aussi tenu de bien synthétiser ses idées.

Ne pas choisir des verbes au temps présent

Dans la rédaction web, le temps des verbes a aussi toute son importance. Le rédacteur web doit savoir que le verbe est le cœur d’une phrase. Pour convaincre le lecteur, le choix du temps est déterminant. Le subjonctif, le conditionnel, le futur et le passé sont à éviter. Il faut privilégier le temps présent de l’indicatif, le temps de la réalité immédiate.

Ne pas bien relire

Avant de livrer ou publier un contenu, la relecture est capitale. C’est toute la crédibilité du rédacteur qui est en jeu si un article ou une fiche produit par exemple dénombre des fautes grammaticales ou orthographiques.

C’est pour cela qu’il faut prendre tout son temps pour relire un contenu qui vient d’être rédigé. Le mieux est de le faire quelques heures après la rédaction. Comme cela, la relecture se fait à froid.

Il est également conseillé d’utiliser des logiciels de correction comme Antidote. On peut aussi engager un correcteur ou un relecteur qui va avoir un regard neuf sur le contenu.

Vous l’aurez compris, rédiger un contenu web nécessite du professionnalisme et du sérieux. Un métier exigeant.

Total
0
Shares
1 comment
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES SIMILAIRES
< >